lundi 14 mars 2016

Codornices en pétalos de rosas

Déjà le mois de mars et le troisième plat du challenge organisé par Maurine autour du livre de Laura Esquivel Chocolat amer.

Cette troisième participation a été pour nous une petite déception. Effectivement, après avoir finalement trouvé des cailles (ce fut toute une aventure !!!) nous attendions beaucoup de cette recette prometteuse « aux pétales de roses ».



Mais, l'accord de la sauce sucrée (miel + pétales de roses) et de la chaire si fine des cailles n'a pas su nous séduire. Nous sommes pourtant généralement friands du « sucré/salé », mais là, ça n'a pas fonctionné. En y réfléchissant un peu, nous avons pensé que peut-être les quelques gouttes d'eau de rose était à l'origine de ce désenchantement. Celle-ci est en effet associée dans nos esprits aux desserts en général et aux loukoums en particulier. Hi, hi, s'il fallait une preuve que l'habitude et les dispositions de l'esprit influent grandement sur le ressenti, nous en avons fourni une avec cette expérience !  

Mais, nous ne passons toutefois pas notre tour et restons dans la course avec ces quelques images accompagnées des mots de Laura Esquivel qui vous livrent le secret des Codornices en pétalos de rosas.

Codornices en petalos de rosas

  
Certain(e)s d'entre vous auront peut-être remarqué les quelques flocons de neige qui ornent cette belle rose rouge. Ils sont notre façon de faire ici un clin d'oeil à la lecture qui nous permet de visiter l'Amérique Latine (avec ce challenge) mais aussi de nombreuses autres destinations ensoleillées (grâce à de multiples autres titres) alors même que chez nous au Québec, il faisait ce jour-là aux environs de - 20 degrés Celsius et que la neige tombait à gros flocons ! :-)  



7 commentaires:

  1. Fantastique !!!
    Quelle magnifique idée, et quelle jolie voix.... sexyyyyy ;)))) Tout à fait dans la thématique du chapitre !
    Ah ! Je crois que j'ai eu la-main-plus-légère-comme-une-pétale-de-rose que toi hihihi :P J'avais tellement peur du côté douceâtre! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi, hi, tu as sans doute eu un beau fou rire en m'entendant prononcer « molcajete » !!! J'ai fait de mon mieux, mais bon... ce n'est pas si simple d'ensoleiller son accent ! :-)

      Supprimer
  2. Of course !!!! (même si je n'ai pas lu le chapitre et que j'ignore donc totalement ce qui m'attend ! :-D )

    RépondreSupprimer
  3. Marion, vous avez une merveilleuse voix de lectrice. Ce fut un plaisir de vous écouter, vous m'avez donné "l'eau à la bouche".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Clara pour vos doux mots ! :)

      Mais, surtout, surtout, surtout, si vous décidez de tenter l'expérience des « Codornices en pétalos de rosas »... ne mettez qu'une goutte ou deux (au maximum!) d'eau de rose !!! ;)

      À bientôt,

      Supprimer